On a testé pour vous la HOKA ONE ONE Evo Jaws par Jonathan DUHAIL

Contexte

La chaussure de trail que j’ai le plus kiffée était, jusqu’à présent, la ADIDAS XT4. Mais voilà, la marque aux trois bandes a déjà décidé d’arrêter ce modèle en pointure 49, puis de l’arrêter tout court. Lors que j’ai aperçu la HOKA EVO JAWS pour la première fois au magasin, j’ai tout de suite été bluffé : elle me rappelle fortement la XT4 avec un drop plus faible mais une semelle légèrement plus épaisse. J’ai vite demandé à Agnès si elle existait en 49. Me connaissant bien, elle en avait précommandé une paire en cette pointure. J’avais encore plus hâte de reprendre la course à pied !

Le look

Cette chaussure interpelle tout de suite : elle est hyper racée, très fine, mais avec des gros crampons : assez décalée du style habituel d’HOKA ONE ONE.

La semelle semble bien à plat (drop 3mm) et est dotée de crampons assez imposants (6mm).

Aucune couture, des lacets parfaitement positionnés avec des trous en longueurs et pas ronds, et un matériau (MATRIX) pour le mesh ultra résistant, ça s’annonce pas mal !

Parfait pour pouvoir m’accompagner dans ma reprise de la course après mes deux années de galère. En effet, elle correspond pile poil aux critères donnés par mon podologue : une semelle pas trop épaisse pour éviter l’affaissement, une chaussure à drop réduit, une chaussure en laquelle j’ai toute confiance avec ce pied qui me semble encore un peu « bizarre » ou instable…

Les Caractéristiques techniques

Fidèle à son concept, la marque HOKA ONE ONE propose une chaussure avec un drop réduit, ici de 3mm. Pour autant, sur ce modèle l’ « Oversize » propre à HOKA n’est plus de mise. La semelle est « réduite » par rapport aux autres modèles de la marque. Elle offre, cependant, une protection conséquente grâce à la technologie ProFly alliant Protection et Propulsion.

Le poids est annoncé à 212g en 42 2/3. Je pèse 258g pour ma chaussure en pointure 49. Pour comparer, une NEW BALANCE ZANTE en 49 pèse 306g et une ASICS DS TRAINER 23 en 49 pèse 286g. La HOKA EVO JAWS est donc vraiment légère pour une chaussure de trail, dans la lignée de la SALOMON S-LAB SENSE.

Cette chaussure ne présente pas de pare-pierre, le mesh est au plus près du pied. Mais il s’agit d’un mesh spécifiquement développé pour être résistant, le mesh MATRIX. Seul inconvénient sur la EVO JAWS, avec l’humidité il donne des pieds bleus.

Les crampons de 6mm positionnés sur la semelle VIBRAM promettent une accroche en toute circonstance et sur tous les terrains, mais l’adhérence n’est pas laissée de côté pour autant, puisque le matériau utilisé par Vibram est à ultra haute adhérence même sur rochers mouillés. Tout ceci explique pourquoi cette chaussure est tant appréciée par les adeptes du Swim-Run, à condition que des pieds bleus ne les rebutent pas donc ;)

Enfilage de la chaussure

Comme pour quasiment toutes mes chaussures, j’ai pris du 14US, soit 49 1/3 chez Hoka. Le taillant est parfait pour moi. La chaussure est très proche du pied. Bon, avec de tels pieds, je dois desserrer un peu les lacets pour entrer le pied dedans. On se rend compte en la prenant en main que la chaussure est extrêmement souple : pas de renforts superflus ou de semelle très rigide, le pied sera vraiment libre.

Une fois le pied à l’intérieur, je me sens tout de suite à l’aise, « comme à la maison » ! Le mesh est très près du pied, la chaussure est souple et aucune gêne n’est ressentie. La languette est, elle aussi, très minimaliste, très peu épaisse, juste un peu rembourrée pour pas que les lacets ne serrent directement le coup de pied.

Les lacets sont aussi une vrai réussite ! Ce sont des lacets plats, la longueur est parfaite et ils ne se sont pas défaits une seule fois en 5 mois d’utilisation. Le gros plus ce sont les trous de passage qui sont en fente plate, comme le lacet, pour que celui-ci ne bouge pas une fois passé dedans.

Les crampons ne se ressentent pas en mettant la chaussure, il faudra voir à l’utilisation. En tout cas, à peine après avoir mis le pied dedans, je suis emballé comme rarement en mettant une chaussure de trail !

Test sur le terrain

Lors de la reprise en janvier 2019, après 4 mois sans courir, je n’ai pas envie de faire n’importe quoi, donc je reprends vraiment progressivement avec au début uniquement 2 à 3 sorties par semaine vraiment cools.

Comme prévu, la chaussure se fait tout de suite oublier une fois au pied. Elle est vraiment très légère et le confort du chausson m’a impressionné dès la première sortie.

J’ai couru avec dans les montagnes aux alentours du Sancy pour commencer et j’ai été très à l’aise tout de suite, que ce soit en montée ou en descente.

J’ai ensuite couru environ 800km avec en 5 mois surtout sur les chemins des Yvelines. L’usure des crampons est raisonnable au vu de la souplesse de la gomme faite pour adhérer en toute circonstance. Le mesh lui n’a pas bougé, il ne semble pas vieillir.

Dans la neige, j’ai été bluffé : la chaussure n’a pas glissé une seule fois, que ce soit dans la neige fraiche ou dans la soupe un peu verglacée quelques jours après. Pour les trails blancs ça semble être une alliée parfaite.

J’ai couru avec aussi bien par temps humide que par temps très sec tellement j’étais bien dedans. Aucune gêne, aucun frottement, même sur terrain très sec et ce malgré les gros crampons. Dans la boue, la chaussure est magique, elle évacue extrêmement bien et accroche toujours même sur terrain hyper gras.

Je me suis dit aussi que les gens qui ne voulaient pas investir dans une paire de pointes pour faire les cross pouvaient très bien utiliser cette chaussure, certes un peu plus lourde, mais plus rassurante pour certains.

La respirabilité est parfaite et la chaussure permet aussi d’évacuer très rapidement l’eau qui rentre. Un défaut cependant : la languette déteint sur les chaussettes et sur les pieds dès qu’elle prend l’humidité. Je me suis retrouvé régulièrement avec des pieds de Schtroumpfs.

Au niveau des sensations de course, on est vraiment sur une foulée hyper naturelle avec le pied vraiment libre tellement la chaussure est souple. On est vraiment proche des sensations d’une chaussure de route mais avec des gros crampons !

La chaussure est très dynamique et on prend vraiment plaisir à jouer avec le terrain d’entrainement.

Avant de publier ce petit test je l’ai aussi testée sur les deux compétitions de reprise que j’ai faites : le Trail du Josas et le Trail des Lavoirs. Ce sont deux trails très sympas dans les Yvelines. L’un était très sec et l’autre très humide et dans les deux cas j’ai pris un plaisir fou à courir avec cette paire de chaussures. Elles se font oublier et sur des parcours de 16 et 23 kms j’ai vraiment apprécié de les avoir aux pieds.

Étant donné que je galère toujours à trouver ma pointure j’ai demandé à Agnès de commander plusieurs paires d’avance tellement je suis fan !

Bilan

Une chaussure à avoir absolument! Elle permet de se faire plaisir en courant et de retrouver une liberté de pied qui n’existe pas dans beaucoup d’autres chaussures. Le confort est au rendez-vous malgré le poids très réduit et on peut l’utiliser sur des terrains plutôt variés malgré les crampons très prononcés.

HOKA a réussi une vraie innovation avec cette chaussure légère, polyvalente, dynamique et réactive sur tous les terrains.

Il reste juste un point à travailler : la décoloration des languettes sur les chaussettes et les pieds dès qu’on court sur terrain humide.

Points +

Chaussure ultra légère,

Chausson confortable et proche du pied,

Polyvalence sur de très nombreux terrains,

Mesh indéchirable, ultra respirant et agréable au pied,

Drop réduit de 3mm,

Accroche impossible à prendre à défaut,

Adhérence impeccable en toutes situations,

Réactivité et dynamisme.

Points –

Durée de vie des crampons sur des terrains abrasifs, mais on ne peut pas avoir une adhérence parfaite et des crampons inusables,

Languettes qui déteignent sur les chaussettes et les pieds.

Pour vous les procurer (mais laissez-moi les pointures 49!)

Modèle Homme : http://www.team-outdoor.fr/chaussures-homme/5466-pe18-evo-jawz-homme-cyancitrus.html

Modèle Femme : http://www.team-outdoor.fr/chaussures-femme/5891-pe19-evojawz-femme-cyan-citrus.html

Jonathan